vendredi 25 octobre 2013

odezenne - Live aux vivres de l art


"Sans. chantilly",
du rap aérien ou comment proposer via un premier effort une bouffée d'air frais, salutaire et bienvenue, à même d'ébranler intelligemment les canons du rap actuel."

Extraite du feu magazine Rapmag (n°49 - décembre 2008), cette phrase résume assez bien l'engouement de la presse spécialisée au sujet de l'album lors de sa sortie. Il plait et étonne. A peine 12 jours après sa sortie, la pochette trône en homepage de Deezer pendant deux semaines. Les 1000 exemplaires que le groupe a pressé s'écoulent alors en quelques mois, sans distribution. C'est la seule version du disque qui sera produite.
Cinq ans après, l'album est devenu un classique à posséder pour tout bon collectionneur de rap français, mais il était introuvable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire