lundi 24 février 2014

«La France ce n’est pas Daft Punk…» L’industrie musicale française se prend une belle une soufflante par Rachid Ferrache • Zeal Journal

Après le triomphe des Daft Punk aux Grammy Awards, la déferlante médiatique ne s’est pas fait attendre publiant des articles encore et toujours plus élogieux. Grand bien leurs fasse. Mais le débat fait rage lorsque Rachid Ferrache lit des articles faisant l’apologie de la «French touch» outre Atlantique. En effet, les Daft Punk sont-ils vraiment représentatifs du paysage musical français actuel ?


Souvenez-vous bien que le titre QUAND IL PÈTE IL TROUE SON SLIP est passé en tête des ventes devant DAFT PUNK aujourd’hui récompensé de 6 Grammy awards devant le monde entier.

L’artiste aux multiples facettes dresse un constat alarmant de l’environnement musical dans lequel la France s’enlise depuis plusieurs années. De Pascal Nègre, président d’Universal Music France, à Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture, Rachid Ferrache n’y va pas avec le dos de la cuillère. Son coup de gueule n’épargne personne, encore moins René la Taupe. On vous laisse en juger par vous-même...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire