jeudi 14 mars 2013

L'organisateur du Dooinit nous présente son festival !


Peux-tu nous présenter le festival ?
Charles : Le Dooinit Festival, 4e édition, c'est un festival dédié à la culture afro-américaine, on diffuse des films, beaucoup de concerts, des conférences.
L'essentiel de la programmation est américaine, on a déjà fait venir, les Dilated Peoples, Masta Ace, GZA, Ali Shaheed, O.C, Spinna et biens d'autres...
On organise des concerts depuis 2008 à Rennes et, en 2010, on a voulu aller plus loin et créer notre propre festival. J’aime présenter le festival comme un festival hip hop soul & jazz  parce que c’est ce qui colle le plus à ce que l’on fait mais aussi parce je tiens à mettre le hip hop en avant ; nous devons en être fiers et arrêter de nous cacher derrière les termes « cultures urbaines» même si c’est plus vendeur.

  
Quelle est la spécificité de votre démarche artistique dans le cadre de ce festival ?
C : La démarche artistique est assez simple, toujours se positionner en tant que passionné, j'écoute du hip hop depuis 21 ans... J'ai été fan de ce mouvement bien avant d'organiser des évents et je le suis toujours. A chaque édition, j'essaie d'organiser le festival que j’aimerais voir en tant que spectateur en fonction de mes moyens évidemment. Je préfère faire des artistes peut être moins évidents mais qui ont du talent et de l'énergie sur scène plutôt qu'un gros noms qui donnera un show moyen. Généralement, nos dates sont un mix entre old timers pour les classics, la génération montante et une découverte ou un de mes coups de cœur.

Peux-tu nous en dire plus sur la programmation à venir ?
C : Cette année, les soirées sont segmentées par style. Le beatmaking live plus électronique, le mercredi, avec le producteur londonien fLako, accompagné des deux beatmakers français Everydayz et Myth Syzer... Depuis quelques années la scène beatmaking est enfin reconnue, les hommes de l'ombre font désormais partie intégrante du mouvement donc je voulais avoir une soirée qui leur est consacrée.
Le classic hip hop, le jeudi avec Edo.G, Skyzoo et The Doppelgangaz, Edo G c'est un peu à l'image d'O.C que j'avais programmé l'année dernière, un MC qui a 20 ans de carrière et qui a gardé sa ligne de conduite, il me fallait des artistes plus actuels dans la même veine, j'ai pensé à Skyzoo et aux Doppelgangaz... J'apprécie le groupe et le fait qu'ils osent encore faire du boom bap en 2013.
Le hip hop jazzy le vendredi avec Shad et The Procussions... Je suis Shad depuis un moment, j'aime son humilité et sa vibe, pour les Procussions ce sont des amis donc c'était sûr qu'ils viendraient un jour.
Le samedi c'est plus hip hop soul, 9th Wonder qui mixera des classics soul et hip hop et Rich Medina avec qui ça peut partir en afrobeat ou latin.
On varie les plaisirs car c'est ça le hip hop, un grand mélange.




Des projets en vue liés à cet événement ?
C : On diffuse un documentaire de Kevin Couliau et Bobbito Garcia qui s'appelle "doin it in the park" qui parle des playgrounds New Yorkais, on clôture aussi le festival par une Block Party mais la vraie block party avec dj's, soul food, barbecue, basket, dominos la totale. Certains de nos événements seront diffusés en direct sur notre web TV : www.dooinit.tv : on pourra voir des images exclusives et une séance live beatmaking d'un producteur parisien qui s'appelle Monk'.




(Photographies 2013 © Dooinit)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire